VOUS AVEZ LE CHOIX


Rester ici       - Ou

6 dimanche - 24/02/2019

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,27-38.

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.
Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.
À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique.
Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas.
Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant.
Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent.
Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.
Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.

Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. ».

Homélie du 17/02/2019

HOMELIE 6ème DIMANCHE ORDINAIRE C

En ce 6ème dimanche, il nous est proposé les béatitudes. Selon Luc, Jésus enseigne aux personnes d'origines très diverses montrant ainsi que non seulement les Juifs de Judée et Jérusalem sont à l'écoute de Jésus mais que les païens, eux aussi aussi viennent l'entendre. Dans ces quatre béatitudes, la bénédiction du pauvre, de l'affamé est comparée à la tristesse du célèbre, du suffisant, du repu et du riche. Ici la malédiction évoque ce qui va arriver à tout celui qui ignore Dieu comme l'origine de la vraie joie qui dure.

Jésus enseigne dans une région rebelle, reconnue pour sa violence entre plusieurs groupes. Il veut y apporter la paix. Il est très écouté car il est reconnu comme quelqu'un qui parle avec autorité, dans la vérité. C'est dans ces conditions que les béatitudes montrent la justice ultime de Dieu. Elles indiquent la proximité entre Dieu et ceux qui vivent en périphéries et concernent la communauté qui est éprouvée.

Luc présente les béatitudes en insistant sur leur côté négatif. Aux quatre mentions de " bienheureux ", promesse de courage, succèdent les quatre " malheureux ", rappelant le manque qui appelle à l'essentiel. Les béatitudes concernent ainsi les principes fondamentaux de l'humain.

Les quatre béatitudes représentent le sens profond de la vie. La pauvreté concerne ce que l'on possède, les qualités, les expériences et le savoir. La faim renvoie aux besoins vitaux et aux désirs. Tandis que les pleurs indiquent les émotions, la souffrance, le lien à la vie et à la mort. La persécution concerne le rapport aux autres et à Dieu. Lorsque ces fondamentaux connaissent l'échec, c'est-à-dire qu'ils sont bouleversés par le manque, l'absence, le non-sens et le rejet, ils peuvent devenir la voie du bonheur par le chemin du Christ, par son exemple. Il a connu la pauvreté, a eu faim, a pleuré et a expérimenté la contestation. Les béatitudes expriment la vie de Jésus et nous y invitent.

Le riche est celui est suffisant, qui n'a plus rien à attendre de Dieu étant renfermé sur lui-même. C'est celui qui ignore tout l'espace qui seul l'amour de Dieu est capable de combler. Voilà pourquoi il condamne ce type de riche en montrant le bonheur du pauvre dont la richesse est le règne de l'amour qui le comble. Ce n'est pas la misère qu'il acclame mais la pauvreté qui ouvre au don de Dieu.

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Jean Pierre Bakadi, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0487 39 23 33 ou mntahod@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Départ à la pension de l'Abbé Henri Marechal

Merci et bonne retraite

Chers amis,
Vous trouverez ici, prochainement les textes des intervenants de la journée de fête organisée en l'honneur de l'abbé Henri pour son départ à la retraite.
Découvrez l'album photo de cette belle journée

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

Liens internes

Sacrements

Paroisses