2è dimanche B 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,35-42.


br>
En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : " Voici l'Agneau de Dieu. "

Les deux disciples entendirent ce qu'il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu'ils le suivaient, et leur dit : " Que cherchez-vous ? " Ils lui répondirent : " Rabbi - ce qui veut dire : Maître -, où demeures-tu ? "

Il leur dit : " Venez, et vous verrez. " Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C'était vers la dixième heure (environ quatre heures de l'après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d'abord Simon, son propre frère, et lui dit : " Nous avons trouvé le Messie " - ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit :

" Tu es Simon, fils de Jean ; tu t'appelleras Kèphas " - ce qui veut dire : Pierre. <

Homélie du 14/01/2018

2 dimanche B 2017



Le week end dernier, nous avons cheminé avec les mages, avec des gens qui cherchent des réponses à leurs questions et qui n'ont pas peur de se déranger pour trouver l'idéal de leur vie.

Aujourd'hui, la Parole de Dieu nous pousse à nouveau sur ce chemin de la recherche du sens de notre vie…. on cherche et on ne sait pas toujours où trouver les réponses. C'est ainsi que Samuel a besoin de l'aide d'Eli. Il se laissera guider et il ouvrira son esprit à cette présence mystérieuse, mais combien efficace…. puisque Samuel deviendra prophète.

Ailleurs, c'est Jean-Baptiste qui interpelle ses disciples et combien d'autres par son message si bien que certains vivent la même attente que lui et quand Jean-Baptiste désigne Jésus, l'Agneau de Dieu présent sur terre, certains n'hésitent à se mettre en route, … un peu comme les mages, mais eux ne devront pas aller très loin puisque le Christ est là devant eux.

Eux se mettent en route, mais c'est Jésus qui rompt la glace, qui entame le dialogue avec cette question qui nous est posée chaque jour : " Que cherchez-vous ? " car le croyant n'est pas quelqu'un qui est plein de certitude, mais c'est quelqu'un qui cherche.

Les 2 disciples quittent ainsi un lieu sûr : l'amitié, la foi de Jean-Baptiste pour suivre un autre : ils vont donc de l'avant et ne se contentent pas du train-train quotidien : boulot-écoute de Jean-Baptiste et famille. Non, ils sentent qu'il y a en eux, un manque qui ne sera comblé que par une nouvelle présence.

Ainsi, celui qui cherche, c'est celui qui est habité par un désir, c'est celui qui sait qu'il n'est pas le tout du monde, qu'il a besoin des autres. C'est encore celui qui est tourné vers l'avenir.

D'où la réponse immédiate des 2 disciples : " Où demeures-tu ? ". Nous, on donnerait tout de suite notre adresse avec le numéro de téléphone, mais Jésus fait mieux : " Venez et voyez ! ". C'est tout de suite une invitation, … une invitation qui demande un engagement, une démarche qui laisse toute sa liberté à l'interpelé qui d'abord verra s'il trouve chez Jésus la réponse à ses questions sur le sens de la vie.

2 disciples sont allés chez ou avec Jésus, car Lui, n'avait plus de domicile fixe depuis qu'il avait quitté Nazareth. Ils ont passé la journée avec Lui. Mais que s'est-il passé pour qu'ils abandonnent leur filet pour le suivre ? On n'en sait rien : ils n'en parlent pas, mais ils ont été marqués par cette rencontre, ils ont découvert qu'ils avaient leur place dans la venue du royaume de Dieu … et puisque Dieu a besoin d'eux, ils sont disponibles.

Que conclure pour nous et pour notre monde à partir de l'histoire de Samuel et celles des 2 disciples? 1) Dieu ne peut pas être découvert par des gens qui n'ont pas le temps de réfléchir au sens de leur vie. 2) La rencontre où l'on entend l'appel de Dieu se prépare de longues dates : Samuel est au temple jour et nuit, les disciples viennent écouter Jean-Baptiste 3) Nous avons besoin les uns des autres pour enter en communion avec le Seigneur 4) Et enfin c'est un choix personnel à faire quand nous avons une certaine connaissance de Jésus. Puissions-nous pourvoir dire comme Samuel : " Parle, Seigneur, ton serviteur, ta servante écoute !!!

14/01/2018 par henri

<--! -->

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Henri Marechal, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0473732008 ou marechal.h@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Décès de l'abbé PONCIN

Mort de notre Doyen

Chers amis,
Monsieur le Doyen s’est éteint ce mercredi matin.
Il est parti, dans la paix, nous a dit Etienne Dethise, venu l’annoncer à la messe de 8h30.
Notre tristesse est grande; mais nous remercions le Seigneur de nous avoir donné un “pasteur” si attentionné à sa communauté paroissiale et décanale.
En prière avec vous.
Manu Walckiers

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

PUBLICATIONS

SACREMENTS

PAROISSES