VOUS AVEZ LE CHOIX


Rester ici       - Ou

dimanche - 20/01/2019

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 2,1-11.

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. »
Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »
Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres).
Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

Homélie du 13/01/2019

BAPTEME DU SEIGNEUR

Les évangilistes nous relatent cette scène du baptème de Jésus mais avec un particularité chez chacun.
Une scène étonnante que celle présentée par Luc où Jésus se fait baptiser dans le Jourdain par Jean le baptiste alors que ce dernier a reconnu en lui le messie et il affirme n'être même pas " capable de defaire la courroie des sandales " de Jésus.
Nous sommes devant une vraie cérémonie d'inauguration avec trois moments importants : le rappel du parcours qui a conduit à l'événement, la présentation de l'événement et enfin les perspectives pour le future. Alors posons ces questions importantes pour comprendre le message de Luc. Pourquoi Jésus est-il baptisé ? Quel est intérêt l'intérêt de son baptême pour nous, pour notre vie de foi ?
Tout le peuple était en attente du sauveur annoncé depuis longtemps par les prophètes et donc par Jean-Baptiste aussi, le dernier de la lignée. Mais il a le privilège de reconnaître ce messie promis : " … il vient celui qui est plus puissant que moi…il vous baptisera dans l'Esprit et le feu ". Mais Jésus s'insère dans la foule des femmes et des hommes qui attendaient leur tour pour plonger dans les eaux du Jourdain. Sans être pécheur, il rejoint cette foule des pécheurs qui acceptent le baptême de conversion appelant à changer de vie pour se tourner vers Dieu. Jean ne peut comprendre que celui qu'il a reconnu comme messie fasse ce baptême. Jésus, par contre, lui montre la nécessité pour lui de passer par ce baptême pour prendre sur lui le poids des péchés et de la souffrance des hommes, ses frères et sœurs en humanité. Jésus se fait baptiser. Il fait la volonté de son Père, en rendant justice par le fait de s'ajuster à cette volonté de Dieu.

Son entrée dans le Jourdain signe cette prise de responsabilité de sa mission. Le voilà " intronisé ". La scène décrit tous les symboles de cet événement : le ciel, la colombe et la voix. La communication - connexion est en quelque sorte rétablie entre le ciel et la terre, entre Dieu et l'humanité, en Jésus sur qui repose l'Esprit du Seigneur.

En descendant dans les eaux du Jourdain et en se faisant baptiser, Jésus accepte d'aller jusqu'au bout de ce chemin qui manifestera la puissance d'amour de Dieu pour l'humanité. Tout au long de sa vie, il va récréer la beauté originelle de toute créature blessée dans sa vie, faisant de chaque baptisé un " homme nouveau ", " une créature nouvelle ". Cette fête inaugure la vie publique et la mission de Jésus. Il accomplit la volonté de son Père. Comme Jésus, par notre baptême, nous recevons une parole rassurante : " tu es mon fils bien-aimée, ma fille bien-aimée " ; je compte sur toi pour porter les espérances de tes sœurs et frères que tu sais rejoindre chaque jour sur le chemin de leur vie. Par notre baptême, nous sommes transformés, pour leur porter une parole d'amour. Le baptême nous assure la joie de la communion avec Dieu, en acceptant de plonger dans l'eau vive qui nous transforme. Le baptême nous aide à nous laisser conduire par le souffle de l'Esprit qui nous donne la force de grandir en Dieu.

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Jean Pierre Bakadi, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0487 39 23 33 ou mntahod@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Départ à la pension de l'Abbé Henri Marechal

Merci et bonne retraite

Chers amis,
Vous trouverez ici, prochainement les textes des intervenants de la journée de fête organisée en l'honneur de l'abbé Henri pour son départ à la retraite.
Découvrez l'album photo de cette belle journée

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

Liens internes

Sacrements

Paroisses