33 è dimanche ordinaire A 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,14-30



En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : " Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l'un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit.

Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui n'en avait reçu qu'un alla creuser la terre et cacha l'argent de son maître.

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s'approcha, présenta cinq autres talents et dit : "Seigneur, tu m'as confié cinq talents ; voilà, j'en ai gagné cinq autres." Son maître lui déclara : "Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur." Celui qui avait reçu deux talents s'approcha aussi et dit : "Seigneur, tu m'as confié deux talents ; voilà, j'en ai gagné deux autres." Son maître lui déclara : "Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur."

Celui qui avait reçu un seul talent s'approcha aussi et dit : " Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n'as pas semé, tu ramasses là où tu n'as pas répandu le grain. J'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t'appartient." Son maître lui répliqua : "Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n'ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l'ai pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l'aurais retrouvé avec les intérêts.

Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix. À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l'abondance ; mais celui qui n'a rien se verra enlever même ce qu'il a. Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !" " < <

18/11/2017 par henri

Homélie du 19/11/2017

33è dimanche ordinaire A 2017



Voilà encore une page d'évangile extraordinaire qui vient après une invitation à être parfait, que l'on soit homme ou femme, … une perfection qui est basée déjà dans l'ancien testament sur la confiance mutuelle, l'économie, le travail, l'accueil de ceux qui sont dans le besoin… une perfection qui a été vécue par le Christ Jésus. Et si la perfection se situe dans le don total de soi pour le bonheur de son entourage, comment comprendre le récit évangélique qui nous parle de la finance qui doit nécessairement produire des bénéfices?

Notons, en commençant, qu'on nous parle d'abord de quelqu'un qui donne ses biens et qui part en voyage pour expliquer les réactions de notre Dieu.

Il y a déjà là un principe de confiance extraordinaire : partir et donner tous ses biens sans demander des garanties !!! Il faut pour cela être un Dieu d'amour, … c'est celui que nous célébrons ici, celui qui fait confiance aux humains et qui leur donne la gestion de la vie sur terre… en sachant que chaque être humain est unique, donc avec des talents différents et en conséquence des responsabilités différentes, mais chacun a une ou des parts de responsabilité. Il ne va donc pas demander à chacun de faire la même chose, mais chacun a sa place à tenir, …. mais le malheur sur terre, c'est que certaines personnes ne vont pas assumer la petite ou la grande part qui leur est confiée. Elles vont enterrer leur talent et dire qu'elles ne sont pas capables, qu'elles n'ont pas le temps, qu'elles ont autre chose à faire : elles vont se replier sur elles-mêmes et vaquer à leurs occupations personnelles au détriment du don de soi, du service gratuit, de l'accueil du pauvre, de la vie communautaire.

Pourtant, Dieu continue à faire confiance : Il laisse toute la place à l'être humain au point qu'Il ne contrarie pas nos choix humains, … qu'ils favorisent la venue de son royaume ou pas.

Nous voilà donc chacun et chacune, RESPONSABLE de la vie sur terre et LIBRE de la gérer à notre guise. Dès lors pourquoi avoir peur de nous engager? La peur de s'engager semble ainsi une maladie qui se perpétue à travers les âges. Il y a bien sûr,le 3è serviteur qui ne prend aucun risque, mais n'est-ce pas la situation de tous ceux qui vivent bien tranquillement enfermés sur eux-mêmes, bien enfouis derrière ces clôtures, ces palissades qui entourent tant de maisons. Nous avons peur les uns des autres et notre monde occidental a aussi peur d'un Dieu d'Amour, de ce Dieu que Jésus nous a fait connaître. Peur de Lui parce qu'Il nous invite à penser d'abord à nos frères et sœurs plutôt qu'à nous-mêmes. Lui, il prêche l'ouverture et notre monde prêche " d'abord moi, mon bien-être, mon petit plaisir ". C'est là que nous rejoignons le 3è serviteur, celui qui est qualifié de " mauvais et paresseux ", parce que sa vie, du point de vue construction du royaume de Dieu, est stérile. Il n'a pas fait avancer les choses comme le 1er qui a largement donné et le second selon ses capacités.

Aussi, accueillons cette parabole qui nous interpelle sur les dons que Dieu nous a faits à chacun.

Commençons par reconnaître les dons que nous en avons pour ensuite nous demander si nous les faisons fructifier pour le bonheur de tous les êtres humains. Ainsi, nous éviterons ce lieu où il y a des pleurs et des grincements de dents.

18/11/2017 par henri

<--! -->

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Henri Marechal, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0473732008 ou marechal.h@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Décès de l'abbé PONCIN

Mort de notre Doyen

Chers amis,
Monsieur le Doyen s’est éteint ce mercredi matin.
Il est parti, dans la paix, nous a dit Etienne Dethise, venu l’annoncer à la messe de 8h30.
Notre tristesse est grande; mais nous remercions le Seigneur de nous avoir donné un “pasteur” si attentionné à sa communauté paroissiale et décanale.
En prière avec vous.
Manu Walckiers

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

PUBLICATIONS

SACREMENTS

PAROISSES