23 è dimanche ordinaire A 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 18,15-20.



En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : " Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain.

Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux d'entre vous sur la terre se mettent d'accord pour demander quoi que ce soit, ils l'obtiendront de mon Père qui est aux cieux.

En effet, quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. " < <

Homélie du 10/09/2017

23è dimanche ordinaire A 2017



En ce 1er week end après les vacances, l'évangile vient nous poser une question qui reste toujours délicate dans les relations que nous avons à établir avec tout être humain, puisqu'il s'agit de prendre nos responsabilités en face des erreurs qui sont commises par l'un ou l'autre, … erreurs ou même péchés. Qui osera aller à la rencontre de l'un ou l'autre pour lui dire qu'il se trompe de chemin dans le concret de sa vie ? Nous sommes vraiment mal à l'aise avec l'interpellation de cette page d'évangile… et pourtant, il s'agit d'une logique évangélique implacable, car le seul commandement de Jésus, c'est d'aimer sans compromis, d'aimer largement. Dès lors si nous parlons d'aimer, nous devenons responsables de ceux que nous aimons et leurs fautes ne peuvent pas nous laisser indifférents, puisqu'ils sont notre frère, notre sœur.

Ainsi, accueillons cette invitation du Christ à l'exemple du prophète Ezéchiel et réfléchissons à la manière dont nous pouvons nous y prendre pour ne pas causer une rupture, mais créer un chemin de vie plus heureux pour lui, pour moi, pour la communauté chrétienne et humaine. Partons à la rencontre de l'autre sans aucun jugement, mais simplement avec le désir de rendre service, avec le désir de permettre à l'autre de vivre, car il est clair que nous ne pouvons pas fermer les yeux sur le mal qui est présent sur terre. Il faut le dénoncer, le prendre à bras le corps pour l'éliminer et permettre à la personne de continuer à vivre. Il est donc essentiel de faire une distinction entre le mal et la personne. De plus, nous ne pouvons pas agir en solitaire dans cette démarche : nous allons à la rencontre de l'autre avec le Christ qui est là quand on se rassemble à quelques-uns ici à l'église, mais qui sera là aussi dans l'échange que j'aurai avec un frère, une sœur. " Quand 2 sont réunis en mon nom " : c'est bien le cas puisque nous faisons cette démarche au nom du Christ qui veut un monde d'amour. Ainsi, c'est avec Lui que nous sommes gardiens de nos frères et sœurs.

C'est ensemble que nous nous occupons les uns des autres, nous et le Seigneur. Et là, nous pouvons relire toutes les rencontres du Christ Jésus qui a rencontré toutes les catégories sociales de son époque … et chaque fois, il y va avec son cœur en croyant qu'il pourra orienter le monde vers davantage de vie. Pensons à la tendresse avec laquelle il a accueilli Zachée, le centurion romain; pensons à l'interpellation qu'il lance aux pharisiens : là, cela semble plus vigoureux, mais, dans le dialogue, il tente de leur faire comprendre qu'ils comprennent mal les intentions de Dieu. Jésus s'occupe de tout le monde et Il nous demande aujourd'hui d'en faire autant : chose normale quand on y pense, puisque notre mission est quand même de faire en sorte que le monde devienne le royaume de Dieu,

Dès lors accueillons le message qui est offert aujourd'hui en sachant que nous ne sommes pas seuls pour agir : Prenons ainsi nos responsabilités de baptisés même si ce n'est pas facile, c'est peut-être ainsi que nous portons notre croix à la suite de Jésus, ce qui nous a été rappelé, il y a 15 jours. le Christ est à nos côtés et la communauté chrétienne doit nous accompagner.

09/09/2017 par henri

<--! -->

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Henri Marechal, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0473732008 ou marechal.h@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Décès de l'abbé PONCIN

Mort de notre Doyen

Chers amis,
Monsieur le Doyen s’est éteint ce mercredi matin.
Il est parti, dans la paix, nous a dit Etienne Dethise, venu l’annoncer à la messe de 8h30.
Notre tristesse est grande; mais nous remercions le Seigneur de nous avoir donné un “pasteur” si attentionné à sa communauté paroissiale et décanale.
En prière avec vous.
Manu Walckiers

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

PUBLICATIONS

SACREMENTS

PAROISSES