4è dimanche de Pâques 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10,11-18.

En ce temps-là, Jésus déclara : " Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.

Le berger mercenaire n'est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s'il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s'enfuit ; le loup s'en empare et les disperse. Ce berger n'est qu'un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.

Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.

J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.

Voici pourquoi le Père m'aime : parce que je donne ma vie, pour la recevoir de nouveau.

Nul ne peut me l'enlever : je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner, j'ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau : voilà le commandement que j'ai reçu de mon Père. " < <21/08/2018 par henri

Homélie du 22/04/2018

dimanche de Pâques B 2017



Ce "dimanche du Bon Pasteur" est appelé aussi la "journée mondiale de prière pour les vocations". Il nous invite à considérer l'appel qu'est notre existence, à regarder le sens que nous donnons à notre mission de baptisés et à voir si nous répondons bien à l'attente de Dieu sur ce point essentiel de notre vie chrétienne.

Ainsi, l'Evangile du Bon Pasteur nous parle du Christ berger de toute l'humanité. C'est pour cette raison que ce dimanche est celui des vocations. Il nous rappelle que nous avons tous une mission au service de l'Eglise. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes tous engagés pour le royaume de Dieu. Les évêques, les prêtres, les diacres, les permanents de la Pastorale, les laïcs sont tous au service de l'Eglise et du monde comme le Christ notre berger. Nous ne sommes pas à notre compte, mais à celui de Jésus qui nous appelle et nous envoie pour être les témoins de la Bonne Nouvelle de l'Evangile.

Mais pour répondre à notre mission, nous devons nécessairement prendre le même chemin que le Christ, un chemin qui commence par la connaissance et l'amour de tout être humain, car le bon berger connait chacune de ses brebis par son prénom. " Connaître ", dans la bible est bien plus fort que ce que nous pensons. En effet, la connaissance biblique implique une communion de cœur et de vie à l'exemple du Fils de Dieu qui est venu habiter chez nous, … non pas en spectateur ou en professionnel, mais en s'immergeant dans l'humanité. Il a tout partagé de notre condition humaine, particulièrement l'accueil de ceux et celles qui ont croisé son chemin et le souci de leur ouvrir des portes qui mènent vers une vie meilleure dès aujourd'hui. C'est là qu'est la vraie mission de tout baptisé : faire comme le Christ Jésus, non seulement ici à l'église, mais aussi dans le concret de la vie, jour après jour. Oui, la mission du pape, des évêques, des prêtres, des diacres, des laïcs, c'est d'être " bon berger " comme Jésus,… donc vivre avec son cœur en ayant une grande connaissance de tous ceux qui font partie de notre monde, que ce soit ceux de notre famille, nos voisins, les étrangers ou encore les immigrés, sans oublier ceux qui ne pensent pas comme nous, ceux qui sont à la dérive. C'est le troupeau qui nous est confié, un peuple où la diversité est grande, c'est là que nous avons à être " bon berger " en donnant notre vie, donc le meilleur de nous-mêmes pour que chacun soit bien, car tout être humain a besoin d'autre chose que ces références à un dossier, ce que fait normalement une administration, mais un bon berger va au-delà. Il rejoint le cœur est présent en chaque être humain pour accueillir ses joies de vivre, mais aussi sa souffrance, ses déceptions, ses espérances. Oui, le bon berger connait chacune de ses brebis et tente de les faire vivre ensemble en leur offrant tout ce qui est nécessaire pour une vie humaine.

Le Christ Jésus a suivi ce chemin en tout lieu, en toute circonstance. A nous aujourd'hui de prendre le relais par une belle entente dans nos familles, dans nos communautés villageoises et religieuses : à nous de faire en sorte que le monde devienne une communauté fraternelle.

En effet, c'est pour cela que le Christ Jésus nous envoie, mais nous pouvons compter sur son aide puisqu'il nous fortifie en nous donnant sa vie, notamment dans la Parole partagée et dans la communion à son Corps.

21/04/2018iv>
<--! -->

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Henri Marechal, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0473732008 ou marechal.h@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Décès de l'abbé PONCIN

Mort de notre Doyen

Chers amis,
Monsieur le Doyen s’est éteint ce mercredi matin.
Il est parti, dans la paix, nous a dit Etienne Dethise, venu l’annoncer à la messe de 8h30.
Notre tristesse est grande; mais nous remercions le Seigneur de nous avoir donné un “pasteur” si attentionné à sa communauté paroissiale et décanale.
En prière avec vous.
Manu Walckiers

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

PUBLICATIONS

SACREMENTS

PAROISSES