VOUS AVEZ LE CHOIX


Rester ici       - Ou

2em dimanche après Pâques - 05/05/2019

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 21,1-19.

En ce temps-là, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment.
Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), Nathanaël, de Cana de Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples.
Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien.
Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.
Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? » Ils lui répondirent : « Non. »
Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons.
Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.
Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.
Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain.
Jésus leur dit : « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. »
Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.
Jésus leur dit alors : « Venez manger. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur.
Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson.
C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.
Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »
Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »
Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.
Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. »

Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »

Homélie du 28/04/2019

HOMELIE 1èrDimanche après Pâqies

Dans un monde où la paix est tellement recherchée tant les situations vécues en particulier et à divers endroits à travers le monde sont difficiles, le message de Pâques et la mission que le Christ confie à ses amis sont plus que d'actualité. L'attitude de Thomas et des autres apôtres est interpellant. Que pouvons-nous retenir de l'évangile proposé en ce dimanche de la divine miséricorde pour le cheminement de notre foi?

Notre foi se base sur le témoignage des apôtres qui ont vécu avec Jésus, l'ont vu souffrir lors de sa passion. Ils ont été traumatisés et bouleversés par une telle expérience au point de s'enfermer. Pour eux, c'est l'échec, tout est fini. C'est au plus profond de cette déception que Jésus s'est montré à eux. Ils l'ont revu à quelques occasions après sa mort. Le voilà au milieu d'eux défiant toute l'expérience qu'ils avaient du temps et de l'espace. Un événement difficile à admettre à tel point que Jésus va se laisser toucher pour les rassurer. Cette expérience merveilleuse et incroyable les a remplis de joie. Les témoignages des apôtres sont passés de génération en génération et nourrissent nos assemblées et nos vies aujourd'hui de cette bonne nouvelle. Nous avons à témoigner de la présence vivante et agissante du Christ dans nos vies. Les récits de la résurrection rejoignent notre propre vie spirituelle pour nous impliquer au message et à la mission que Jésus nous confie. Il nous dit qu'il est bien vivant au sein de notre monde et dans notre existence. Il nous rejoint dans notre cheminement avec nos questions et nos peurs à l'exemple de Thomas et des autres apôtres. Le Christ ressuscité transforme ainsi notre foi et notre vie car il nous rejoint là-nous sommes. Il nous donne de croire et d'entrer dans la dynamique de la résurrection. En effet, celle-ci procure de la joie. La joie de la résurrection est une joie profonde. Elle me rejoint dans ma vie surtout quand tout semble terminé, quand les choses semblent mal se passer ; elle me rejoint dans ma maladie, ma peur, ma souffrance, mes questions, mes doutes, mon angoisse, mon désarroi. Elle se fonde sur la confiance que je mets en Jésus crucifié, mort sur la croix mais ressuscité. C'est une joie profonde que rien ne peut enlever. Voilà pourquoi, je peux participer avec joie à cette mission de renouveau à la quelle Jésus nous associe comme lorsqu'il souffle sur ses apôtres en disant : " recevez l'Esprit Saint ". Ce geste symbolise aussi la vie nouvelle de la créa

tion comme Dieu le fit sur le premier homme à qui il insuffla le souffle de vie. La résurrection de Jésus dit la dignité de la nature humaine et la première place qu'occupe l'amour de Dieu dans nos vies.

Les Offices dans le Secteur paroissial

Grille horaire

Paroisse Jour des Offices Messe Adal
Baillonville Le 3ème et 5ème dimanche 11h00  
Heure Le 1er et 3ème dimanche 9h45  
Heure Le 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Hogne Samedi veille du 2ème dimanche 18h00  
Nettine Samedi veille du 4ème dimanche 18h00  
Noiseux 1er et 3ème dimanche 9h45  
Noiseux 2ème, 4ème et 5ème dimanche   9h45
Sinsin 2ème et 4ème dimanche 11h00  
Sinsin 1er, 3ème et 4ème dimanche   11h00
Somme-Leuze Samedi veille du 1er, 3ème et 5ème dimanche 18h00  
Waillet Samedi veille du 3ème dimanche 18h00  
1) Pour les 5ème dimanche du mois, à 9h45, il y a alternance entre Heure et Noiseux pour la messe
2) lors des grandrs fêtes ( Pâques, Noël, Toussaint ...) et jour des 1ères communions, professionde foi-confirmation : l'horaire change.
Info du mois sur spsl.be, rubrique offices

Contact : Abbé Jean Pierre Bakadi, route de France, 5, 5377 Baillonville - 0487 39 23 33 ou mntahod@gmail.com
Messes à Marche-en-Famenne : le samedi à 18h00 et le dimanche : 8h00 et 10h00
à Barvaux, le dimanche soir à 18h00

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

Dernières nouvelles du secteur paroissial

Départ à la pension de l'Abbé Henri Marechal

Merci et bonne retraite

Chers amis,
Vous trouverez ici, prochainement les textes des intervenants de la journée de fête organisée en l'honneur de l'abbé Henri pour son départ à la retraite.
Découvrez l'album photo de cette belle journée

Les voeux de notre berger l'abbé Henri Marechal

MERCI

Depuis de longs mois, vous m'avez supporté par votre amitié, vos pensées positives ou la prière, chacun selon ses convictions.
Toutes ces forces réunies me permettent aujourd'hui de regarder l'avenir avec grandes espérances, ….même si le chemin vers la victoire est encore long. Merci de votre présence.

L'avis du Webmaster

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui ...

"C’est à nous de rendre la Vérité populaire sur internet".

Cette phrase a été prononcée à Lourdes ! C’était le lundi 5/11/2012, lors de la session plénière des évêques qui s’est achevée le 8/11/2012.
Il y a deux mille ans les Apôtres annonçaient l’Évangile par tous les moyens disponibles, aujourd’hui encore, leurs successeurs encouragent les baptisés à faire de même !
À spsl.be, nous sommes fiers de nous inscrire pleinement dans cette dynamique, c’est notre manière de participer à la nouvelle évangélisation. Merci à chacun pour vos contributions, merci à nos "écrivains".
Faites connaître autour de vous spsl.be, proposez à tous les "geeks" de votre entourage de nous suivre bientôt sur les réseaux sociaux. Facebook - secteur paroissial de Somme-Leuze
Ainsi, ensemble, nous faisons avancer l’Évangile sur le net !

Des nouvelles du monde

2026 - La fin des travaux pour la "Sagrada familia" de Barcelone

Une video de simulation de ce que sera ce superbe édifice, imaginé en 1882 par Gaudi, qui devrait être terminé en 2026.

Liens internes

Sacrements

Paroisses