--> Accueil - Le grenier du SPSL



Les Archives

Le terme archives a trois acceptions. Il désigne :

  • les documents que l'on crée dans le cadre de son activité et que l'on conserve pour pouvoir s'y reporter un jour, notamment à des fins de preuve ;
  • les services et institutions qui les collectent, les classent, les conservent et les communiquent ;
  • les locaux réels ou virtuels où ils sont conservés

Les archives de ce site sont dites du troisième âge.

L'ARCHIVISTE du s.p.s.l.

passer la souris sur l'image pour l'agrandir

Souvenirs, souvenirs, ...

ARCHIVES OFFICES

Depuis la création du site du secteur paroissial de Somme-Leuze

Années par années et mois par mois Ci-dessous les trois derniers mois

Archives des Évangiles et Homélies

Année 2013 - mois par mois

Suivre l'actualité
sur FACEBOOK

Évangiles et Homélies précédentes ...
NOVEMBRE 2013
OCTOBRE 2013
SEPTEMBRE 2013
AOÛT 2013
JUILLET 2013
JUIN 2013
MAI 2013
AVRIL 2013
MARS 2013
FÉVRIER 2013
JANVIER 2013

Evangile du 26/05/2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15 .

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter.
Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.

Homélie des 25 et 26 mai 2013

è dimanche de la Ste Trinité- C - 2013

Pour parler des réalités importantes, il faut parfois se tourner vers les enfants. C'est ainsi qu'un enfant du caté définissait tout simplement la Ste Trinité, en disant :
" On ne peut pas aimer tout seul ". Comment mieux définir la présence par l'Amour partagé !!!!
Eh oui, c'est bien cela la Trinité : c'est l'Amour qui sort du cœur de Dieu le Père qui est communiqué par son souffle de Vie, le St Esprit pour rejoindre le Christ Jésus Lui-même. Ainsi, dans notre foi chrétienne, on ne sort pas de l'Amour donné et reçu.
D'ailleurs, le premier geste que nous posons ici en entrant à l'église comme pour démarrer la célébration, le signe de la croix, c'est un appel à cette relation d'amour qui unit le Père au Fils par le St Esprit. C'est aussi un signe que nous nous reconnaissons enfant de Dieu, frère ou sœur de Jésus et nous voulons nous laisser pousser par le St Esprit. Par ce signe, nous manifestons notre désir de partager, de bénéficier de cet Amour divin.

Un Amour qui est d'abord " Sagesse " nous dit la 1ère lecture, …. Une sagesse bien nécessaire pour créer et accorder une juste place à chaque élément de la nature : le ciel, la terre, les rivages, …. l'être humain. Tout est mis en place pour entrer en relation au point que toute vie devrait y trouver ses délices.
Ce sont là, les espérances du Père. Rien pour lui tout seul : tout pour créer des relations harmonieuses, … pour nous sauver comme on dit dans le religieux.

St Paul ne dit rien d'autre quand il parle d'être juste par la foi…. la foi qui est notre réponse à l'Amour de Dieu.
En effet, il nous suffit d'ouvrir notre esprit, notre cœur à Dieu et de nous laisser conduire par sa sagesse, son souffle de vie pour être dans l'Amour, dans le bonheur. Le Christ Jésus, lui, a accueilli cet amour et nous savons le bonheur qu'Il a eu sur terre, un bonheur qu'Il a partagé. Nous savons aussi ce qu'Il est devenu après sa mort : Vivant avec Dieu le Père pour toujours, mais aussi tourné vers l'humanité, car le Christ Jésus souhaite que l'on vive la même expérience que Lui. Comme quoi, le Christ Jésus est bien le Fils de Son Père : Il est heureux de vivre parce qu'Il se sait aimer, et cet Amour Il veut le partager, le vivre avec tout être humain.
Mais dans cet Amour, Jésus a la même Sagesse que son Père : Il ne va pas nous assommer avec une belle théorie ou des règlements pour une bonne conduite : non ! Il espère tout simplement que chacun puisse vivre pleinement en étant aimé tout en aimant. Jésus vivra avec cet Amour pour tous lors de son passage sur terre comme dans sa résurrection.

Aussi, aujourd'hui, réjouissons-nous parce qu'il existe un Dieu qui n'est que relation d'Amour. Réjouissons-nous parce que nous sommes les bénéficiaires de cet Amour. <

Réjouissons-nous parce que le Souffle divin nous permet de vivre le même amour jour après jour.

Evangile du 19/05/2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,15-16.23b-26 .

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :
« Si vous m'aimez, Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous :
Jésus dit alors à ses disciples :
« Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui.
Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé.
Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

Homélie des 18 et 19 mai 2013

Dimanche de la Pentecôte- C - 2013

On y croit ou on n'y croit pas, mais n'empêche, quand le souffle de Dieu, le souffle du St esprit bouscule les apôtres après la résurrection, ils changent fameusement de comportement. Ces hommes étaient dans la peur et ils deviennent audacieux, sûrs d'eux-mêmes.
Eh oui, la peur nous bloque intérieurement et nous enferme sur nous-mêmes. Cette peur qui prend de multiples formes :
Il y a d'abord la peur de soi : on n'a pas confiance en ses capacités, on se dit qu'on ne saurait pas y arriver, qu'on n'est pas capable. Alors on freine dans sa générosité, on refuse de nouveaux défis, … et on se coupe de relations enrichissantes : on vit dans sa bulle.
Il y a aussi la peur des autres : je pense qu'ils m'en veulent, qu'ils vont me faire du mal, qu'ils me minimisent. Alors, je suis sur mes gardes, sur la défensive et je suis prêt à mordre. Donc pas de bonnes relations avec les autres.
Il y a aussi la peur du monde et des événements, une peur qui renforcée aujourd'hui par les médias qui présentent une face des choses, celle où tout va mal. Même la météo est défaitiste et voudrait nous faire craindre les journées à venir alors que les Stes Glaces ne nous ont même pas donné une nuit de gel. A nouveau paralysie et crainte : qu'est -ce qu'on va devenir ?

Les peurs sont bien là dans nos vies, mais il y a aussi, dans notre vie, la fête de la Pentecôte : la fête de l'Esprit que Jésus promet, un Esprit qui donne la liberté, qui invite à sortir, à aller à la rencontre de nos frères et de sœurs, …. Et qui pousse à porter une Bonne Nouvelle au monde, celle de l'Amour pour tous, un Amour qui nous vient de Dieu.
Ah là, c'est un autre langage que celui qui est proclamé sur nos antennes et dans nos échanges. L'Esprit de Dieu me fait comprendre que je suis important au cœur du monde et au cœur de Dieu. Je suis unique sur terre et je peux aimer et être aimé. Cet Esprit me donne ainsi l'audace d'aller à la rencontre de l'autre, de partager avec lui ce qui me fait vivre, ce qui m'anime, même s'il n'est pas de mon avis. Avec l'Esprit de Dieu, je peux continuer un échange difficile en toute amitié, avec le désir que l'autre soit bien dans sa peau. Ainsi, grâce à cet Esprit divin, nous pouvons nous mettre ensemble pour construire l'histoire du monde : une histoire qui est à écrire chaque jour, une histoire que je peux orienter.
Oui, le St Esprit nous libère à ce point et nous donne l'audace d'aller de l'avant.
C'est bien ce qui s'est passé dans la vie des apôtres,
c'est bien ce qu'ont vécu des personnes extraordinaires comme mère Térésa,
c'est ce que vivent les grands croyants dans nos villages qui se mettent au service de nos communautés, au service des enfants.

Sans cet Esprit, ils resteraient aussi chez eux à déprimer sur tous les manques de notre société. Alors, ouvrons notre cœur à l'Esprit de Dieu ! <

Laissons-nous habiter par Lui …. Et nous verrons, quel que soit notre âge, nos capacités, …. Nous verrons que nous sommes pleins de possibilités pour créer un monde nouveau, pour rendre l'humanité plus humaine, …. Nous verrons que nous sommes capables de faire venir le royaume de Dieu sur terre.
Bonne fête de Pentecôte !!!

Evangile du 12/05/2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,20-23a.

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :
" Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira.
Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.
La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée.
Mais, quand l'enfant est né, elle ne se souvient plus de son angoisse,
dans la joie qu'elle éprouve du fait qu'un être humain est né dans le monde.

Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l'enlèvera.
En ce jour-là, vous n'aurez plus à m'interroger. "

Homélie des 11 et 12 mai 2013

7è dimanche de Pâques- C - 2013

Nous allons profiter de la 1ère lecture qui relate la mort de St Etienne pour réfléchir aujourd'hui à la vie du diacre.
En effet, Etienne a été choisi avec 6 autres pour devenir diacre au sein de la 1ère communauté chrétienne.
Tout d'abord, notons que les apôtres ont nommé des diacres pour régler un problème concret : celui du partage de ce que les chrétiens apportent à la messe du dimanche : du pain, des pâtes, de l'argent, un morceau de viande, ….
C'étaient ce qui se retrouve dans le panier de la collecte, mais apparemment certains pauvres se servaient trop tandis que d'autres n'avaient plus rien. Donc les diacres font leur apparition en raison d'un problème de justice. Il fallait donc trouver des gens de bonne renommée quant à la foi en Christ ressuscité, mais aussi dans la conduite de leur vie et dans les relations sociales. Etienne est de ceux-là et il mènera sa mission à l'exemple de son maître, le Christ qui va à la rencontre des pauvres, peu importe qui ils sont. Aider tous les pauvres, ça dérange : Jésus en a fait les frais, St Etienne aussi, …. Et encore cette semaine, nos dirigeants ont supprimé la gratuité judiciaire pour les pauvres.
Parce qu'il s'est préoccupé des pauvres tout en annonçant le Christ Ressuscité, Etienne est devenu un révolutionnaire.
Il sera le 1er chrétien lapidé et plus tard reconnu comme le 1er saint par l'Eglise institutionnelle. Mais pour nous, là n'est pas l'essentiel.
Ce qui importe, c'est bien sûr le respect des pauvres, mais aussi ce que le livre des Actes des Apôtres nous disent :
Etienne est rempli de l'Esprit Saint, de l'Esprit de Dieu, donc pas question de mettre en avant ses pensées à lui, ses qualités ou ses misères, mais ce sont les pensées de Dieu qui passent à travers lui. Il sait apprécier toute la gloire, tout le poids qui est en Dieu : apprécier l'autre, le tout Autre, … et le proclamer même devant des incroyants, des adversaires, c'est aussi une qualité d'Etienne. Dans son admiration pour Dieu, Etienne n'oublie pas ceux qui l'entourent, non pas pour leur vouloir, mais …. pour leur pardonner,
… pour leur donner encore une chance de vivre heureux au-delà de ce péché terrible qu'est la condamnation à mort de quelqu'un.
Pardonner, … comme Jésus l'a fait sur la croix à ses bourreaux et au larron qui s'est reconnu pécheur.
Ah, ce pardon ! On a parfois du mal avec lui, mais il est source de vie, il maintient la relation, il ouvre des portes d'avenir.

Quand nous voyons la vie de St Etienne, on comprend que les diacres le considèrent comme leur St Patron et nous espérons que tous les diacres le prennent en exemple.
En tout cas, certains y sont arrivés : nous pouvons penser à celui qui inspire notre pape François : François quitter ceux qui exploitent leurs semblables pour vivre dans la prière et la pauvreté tout en créant une communauté où l'on est très attentif l'un à l'autre dans le respect de la nature, tout en étant en lien avec le monde.

Ainsi, St Etienne nous montre qu'il est possible de suivre le Christ Jésus. Oui, nous pouvons vivre avec le regard tourné vers Dieu sans oublier ceux qui nous entourent, particulièrement les pauvres. Avec le souffle de l'Esprit Saint, nous pouvons aussi poser des gestes admirables qui font vivre l'humanité,… des gestes de partage équitable et de pardon. Jésus a ouvert les portes. A nous de rester devant ou d'y pénétrer.

Evangile du 05/05/2013

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,23-29.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :
" Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui.
Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles.
Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé.
Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.
C'est la paix que je vous laisse, c'est ma paix que je vous donne ; ce n'est pas à la manière du monde que je vous la donne. Ne soyez donc pas bouleversés et effrayés.
Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m'en vais, et je reviens vers vous.
Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi.
Je vous ai dit toutes ces choses maintenant, avant qu'elles n'arrivent ; ainsi, lorsqu'elles arriveront, vous croirez.

Homélie des 04 et 05 mai 2013

6è dimanche de Pâques- C - 2013

Le week end dernier, nous avons été interpelés sur l'amour que nous vivons, l'amour envers Dieu, mais aussi vers nos frères et sœurs les êtres humains.
Aujourd'hui, Celui qui nous parlait d'amour, nous dit qu'il quitte cette terre pour un peu de temps, mais qu'il reviendra en nous avec Dieu le Père parce qu'Il nous aime.
Il reviendra chez ceux qui continueront à lui faire confiance, chez ceux qui persévéreront dans l'amour malgré l'absence physique.

Voilà un chemin peu évident pour bon nombre de concitoyens, car dans notre monde, si on ne voit plus l'autre, on le remplace facilement,…. comme s'il n'y avait que la carapace extérieure qui était importante, …. comme si nous avions oublié que la vie est bien plus à l'intérieur de chaque homme, de chaque femme que dans son apparence. Jésus ne s'est jamais limité à l'aspect extérieur des personnes, car, à l'image de Dieu, il sait que la valeur, la gloire de quelqu'un, c'est son cœur, donc ce qui est invisible aux yeux de chair, mais perceptible par les yeux de notre cœur.
Dès lors, Jésus rassure tous ses amis en leur confirmant sa présence au-delà de la mort….. non seulement sa présence à Lui, mais aussi le don d'un Souffle nouveau, le don du St Esprit, …. Celui qui nous rappellera tout ce que Jésus nous a dit tout en nous donnant la force de vivre comme Lui.
Quand nous constatons ainsi toute l'attention que Jésus donne aux suites de sa mort, il va de soi que nous devrions, comme les apôtres, trouver la paix intérieure, ne pas nous laisser bouleverser par le déroulement de la vie et trouver la joie. Oui, face à la mort, nous avons à chercher la joie pour 2 raisons : - Parce que le passage à travers à la mort conduit à la rencontre totale avec Dieu le Père - Et parce que nous sommes devenus le temple, la résidence de Dieu sur terre " mon Père et moi, nous irons demeurer chez lui, chez celui qui continuera à m'aimer.

Admirons l'importance que nous avons: plus que nos églises, plus que tous les lieux de prière, nous sommes le lieu idéal de résidence pour Dieu.
Et si nous sommes habités par Dieu, nos rencontres du week end trouvent du sens, car chacun apporte aux autres ce qu'il a vécu avec Dieu durant la semaine.
Ici, c'est la rencontre des membres de la famille chrétienne; ici on partage l'amour que nous avons pour Dieu ; ici, nous devrions organiser ensemble la vie afin que le monde puisse connaître un Dieu d'Amour.

Ainsi, trouvons notre joie en accueillant avec amour, la présence de notre Dieu et faisons en sorte que nos communautés s'organisent pour que cette joie atteigne tout être humain : nous pouvons le faire avec la présence de nous de Dieu le Père, de son Fils Jésus et du défenseur qu'est l'Esprit Saint.

ARCHIVES De la feuille paroissiale mensuelle

"TRAIT d'UNION" EST LE LIEN MENSUEL ÉDITÉ PAR LE PRËTRE EN CHARGE DU SECTEUR PASTORAL POUR INFORMER SES PAROISSIENS DES ACTIVITÉS PAROISSIALES.

Années par années et mois par mois Ci-dessous les trois derniers mois

  • ARCHIVES Tour de France de Toto

    Imaginé à l'occasion du Tour de France 2009, cette rubrique c'est perpétuée depuis et fêtera son cinquième anniversaire à l'occasion de la centième édition du Tour de France en 2013.
    Un projet d'envergure devrait permettre de fêter dignement ces deux anniversaires - Pour la petite histoire nous ajouterons à ces jubilés le Xème anniversaire de Toto (c'est aussi un chiffre rond)

    ARCHIVES HOMÉLIES

    ARCHIVES OFFICES

    ARCHIVES TRAIT d'UNION

    ARCHIVES TOTO

    texte ou photos